J’avais la trouille de lancer un podcast

J’avais la trouille de lancer un podcast

Créativité

C’était il y a un an et je me trouvais toutes les excuses du monde. « Je n’arriverais pas à trouver d’invités », « Cela n’intéressera personne », « Ma voix est agaçante », etc. J’avais la trouille.

Et finalement, « Pourquoi est-ce que je lancerais un podcast, au fait ? »

Et c’est vrai que la réponse à cette question n’est pas évidente. Ça sert à quoi, un podcast ?

Pourtant, j’avais bien une intuition, l’idée qu’il y a plein de personnes qui font ce que je rêvais de faire, développer leur créativité et leur côté artistique, des gens formidables qui sont artistes, musicien·ne·s, chanteur·euse·s, auteur·rice·s et qui ont un travail à côté. Vous savez des gens qui ont des histoires incroyables à raconter, un parcours de vie qui inspire, ces personnes qui montrent la voie, qui prouvent que c’est possible de créer, de construire de belle chose dans son temps libre.

Et ces personnes, et bien on n’en parle pas assez, justement parce qu’elles sont trop occupées à créer. Elles n’ont pas le temps de se mettre en avant, pas de temps à perdre sur les réseaux sociaux ou sur leur marketing personnel.

Et puis, c'est vrai, je me disait que c’était beaucoup d’efforts pour un thème de niche.

Il y a un an, je me suis finalement lancé, en me promettant de tester sur 6 épisodes avant de faire le bilan et me laisser l’option d’arrêter.

Un an après, j’ai diffusé 17 épisodes, et le podcast se poursuit et a atteint son rythme de croisière.

Est-ce que j’ai envie d’arrêter ?

Oui parfois, car c’est du boulot et j’ai l’impression que cela tout cela, c’est en trop.

Et pourtant je continue. Je continue, car c’est la meilleure chose que j’ai faite depuis des années. Cela me permet de rencontrer des personnes incroyables, d’avoir un prétexte pour échanger avec elles. Je suis toujours nerveux avant l’enregistrement, mais j’en ressors toujours sur un nuage.

Ce podcast Double Vie m’aide personnellement. Il m’aide à cheminer, à construire ma propre double vie et puiser l’énergie et l’inspiration pour continuer à écrire contre vents et marées.

Il m’aide à trouver la force, encore, de lancer de nouveaux projets un peu fous cette année. Est-ce que j'ai toujours la trouille de me lancer dans ces nouvelles créations ? Oui, bien sûr. Mais, je repense à ma peur de l'année dernière et je comprends que cela vous le coup de tenter des choses. La plupart du temps, les choses qui nous effrayent ne présentent aucun risque, en pratique.

Tu veux m’aider à continuer ? Alors, n’hésite pas à t'abonner (gratuitement) au podcast Double Vie sur ta plateforme d’écoute habituelle (Apple Podcast, Google Podcast, Spotify, etc.) et à laisser une note et un commentaire sur Apple Podcast.

Cela va aider d’autres auditeurs à le découvrir, parce que tu l’admettras, la vie créative mérite d’être explorée, non ?