Membres

Action ! – Le Flow #34

Newsletter

Où je parle de mes projets d’écriture et livre le secret de la création de Fanny Ruwet. Je parle aussi de Mathias Malzieu et de Dionysos.


Alors, comment se passe votre week-end ?

Pour moi, c’est un week-end d’action. Enfin, je m’entends. Je ne suis pas sûr que tout le monde pourrait qualifier deux jours d’écriture comme une phase d’action, mais quand tu écris, c’est le moment où ce qui est dans ta tête en sort. C’est la phase de création. Je sens que c’est le moment de faire aboutir un certain nombre de projets. Comme je le disais dans le Flow #31, ces idées, ces brouillons sont mûrs. Et là, c’est l’heure de la récolte.

D’abord, j’ai une nouvelle que je veux passer en texte long, format novella. La novella, c’est entre la nouvelle et le roman, à peu près 100-120 pages. Le texte a du potentiel, des personnages bien marqués, donc, go, il faut y aller.

Ensuite, mon projet de recueil de nouvelles a besoin d’un dernier texte. J’ai une trame, un brouillon. Pareil, c’est mûr, il faut maintenant se poser et avancer.