Benjamin Lupu

« Au début, le texte est squelettique, il faut lui donner de la substance pour provoquer l’émotion »
Benjamin Lupu
[Pour aboutir au résultat final], il y a ce travail par couche. Au début, ton texte est un peu squelettique. Il faut lui donner de la substance pour provoquer une émotion. Et puis, il y a une notion de rythme. Dans Le Grand Jeu, j’ai vraiment tordu mon écriture. Je voulais vraiment imiter le rythme des romans d’espionnage.

Benjamin revient pour un nouvel entretien, juste après la sortie de son nouveau roman, Le Grand Jeu, aux éditions Bragelonne. Il nous parle de des origines du projet, de son univers et des étapes de sa maturation.

Si vous aimez comprendre les dessous de la création, c’est un épisode passionnant. Benjamin y présente les origines du projet, y détaille son processus créatif, son exploration, et son travail avec Bragelonne.

Il nous parle en détail :

  • Des origines du Grand Jeu, son roman Steampunk ;
  • De son univers multiculturel et du cadre, situé dans la ville de Constantinople ;
  • De la construction du roman et de ses différentes expérimentations ;
  • De la construction des personnages ;
  • De sa collaboration avec les équipes de Bragelonne, du travail éditorial ;
  • Du travail itératif sur un roman ;
  • De style et de genre, du steampunk au roman d’espionnage ;
  • Des enseignements qu’il a tiré en écrivant son deuxième roman ;
  • De ses projets pour 2021.

Ses liens importants :

Le podcast Double Vie est animé par Mickaël Rémond, entrepreneur et auteur. En menant cette double vie, il a décidé de rencontrer et d’interviewer celles et ceux qui, comme lui, réinventent le monde grâce à la fiction.


Crédits :
• Illustrations : Pauline Pourcelot