Cécile Duquenne

« J’ai été une des premières autrices francophones à publier une série littéraire à succès à titre professionnel »
Cécile Duquenne
Ce qui est extrêmement précieux, si vous voulez écrire à quatre mains, ce n’est pas juste de s’entendre bien avec la personne, c’est aussi de travailler pareil […] S’il y a des tensions par rapport aux méthodes de travail, l’œuvre ne va pas être aussi représentative que ça du travail des deux personnes.

Le parcours de Cécile Duquenne donne le vertige tant on a l’impression qu’elle est capable d’être présente sur tous les fronts. Avant tout, Cécile est autrice, avec plus d’une dizaine de titres à son actif, couvrant de nombreux genres : thriller, fantasy, space opera, fantastique, etc. Elle est également coach littéraire et fondatrice de sa propre école d’écriture, l’école d’Écriture 2.0, qui connait un succès grandissant aujourd’hui.

Dans cet épisode, Cécile nous raconte son parcours. Elle nous parle notamment :

  • de ses débuts dans la fan fiction, avant la création d’univers originaux ;
  • de sa passion pour Harry Potter ;
  • de ses études de japonais ;
  • de la culture japonaise, vue depuis notre prisme occidental ;
  • de son premier roman, « Entrechats » ;
  • de « La Tour », son thriller survival young adult ;
  • de la genèse de ses romans pour enfants « Penny Cambriole » ;
  • de série littéraire « Les foulards rouges » ;
  • de sa série « Les évaporés » pour Rocambole ;
  • de sa façon de créer des univers de fantasy, science-fiction, thriller, etc. ;
  • du coaching littéraire et de l’accompagnement de ses élèves ;
  • de la création de l’École d’Écriture 2.0 ;
  • de l’écriture des Brigades du Steam avec Étienne Barillier ;
  • du travail d’écriture à quatre mains ;
  • et de la création d’univers pour une série télévisée.

Pfiu, rien que ça ! Un épisode dense qui devrait vous passionner.

Ses liens principaux :

Le podcast Double Vie est animé par Mickaël Rémond, entrepreneur et auteur. En menant cette double vie, il a décidé de rencontrer et d’interviewer celles et ceux qui, comme lui, réinventent le monde grâce à la fiction.


Crédits :
• Illustrations : Pauline Pourcelot