Clément Bouhélier

« La Fantasy permet de développer son propre univers tout en s’inspirant aussi de sujets politiques actuels »
Clément Bouhélier
La Fantasy donne la liberté de s’affranchir d’un certain nombre de choses, de développer son propre univers tout en permettant de s’inspirer de sujets politiques, comme la collusion d’intérêts privés et publics, comme dans Olangar.

Clément Bouhélier est romancier, œuvrant dans plusieurs genres, du Post-apo à la Fantasy. Il a déjà publié six ouvrages, et son septième, le troisième épisode de la série Olangar sort en novembre prochain.

Dans cet épisode, Clément nous parle :

  • De sa routine d’écriture ;
  • De son passage par le journalisme et de l’influence de son métier sur son premier roman ;
  • De son rapport à l’écriture de nouvelles ;
  • De « Chaos », son premier roman publié aux Éditions Critic ;
  • De la façon de traiter de notre monde, de l’actualité et des phénomènes sociaux dans ses romans ;
  • De sa collaboration avec son éditeur ;
  • Du thème de la mémoire dans ses écrits ;
  • Du passage au genre de la Fantasy ;
  • De son roman « Olangar », texte de Fantasy social, industriel et Steampunk ;
  • De ses prix littéraires et du milieu de l’imaginaire ;
  • De l’importance de l’imaginaire pour parler de notre société ;
  • De ses futurs projets.

Ses liens principaux :

Le podcast Double Vie est animé par Mickaël Rémond, entrepreneur et auteur. En menant cette double vie, il a décidé de rencontrer et d’interviewer celles et ceux qui, comme lui, réinventent le monde grâce à la fiction.


Crédits :
• Montage : Grégoire Levillain
• Illustrations : Pauline Pourcelot