Émilie Querbalec

« J’éprouve le besoin de revenir sur mes traces »
Émilie Querbalec
La mémoire et l’identité. Je sais pourquoi ce thème m’habite. J’ai quitté mon pays natal enfant, c’est comme un exil, un exil de son enfance, de ce pays cher à mon cœur. J’éprouve le besoin de revenir sur mes traces d’une manière ou d’une autre, et mes personnages sont souvent aussi hantés par ce besoin de revenir sur leurs traces, de savoir qui ils sont.

Émilie Querbalec est autrice de nouvelles et de romans de science-fiction. Son deuxième roman, « Quitter les Monts d’Automne », l’a brillamment installé dans le paysage de l’imaginaire en France.

Dans cet épisode, Émilie nous parle :

  • de sa passion pour la danse, la photo et l’histoire de l’art ;
  • de ses débuts dans l’écriture ;
  • de sa pratique de la poésie ;
  • de l’écriture de nouvelles fantastiques ;
  • de son goût pour les histoires de fantômes ;
  • de Yoshimoto Banana ;
  • de la culture japonaise ;
  • de l’importance des histoires de quêtes initiatiques ;
  • de sa découverte des appels à texte ;
  • de sa première publication de nouvelle ;
  • de sa nouvelle Mars Hotel California pour l’anthologie Dimension Rock ;
  • de son roman « Les Oubliés d’Ushtar » ;
  • de l’expérience acquise au travers de son premier roman ;
  • de son roman « Quitter les Monts d’Automne » ;
  • de son travail avec les éditeurs ;
  • des thèmes de la mémoire et de l’identité ;
  • de la réception de « Quitter les Monts d’Automne » et des prix ;
  • de son prochain roman « Les Chants de Nuying » ;
  • de son organisation autour de l’écriture ;
  • de sa démarche, du premier jet à la réécriture ;
  • de la liberté et du désir d’écrire.

Ses principaux liens :

Le podcast Double Vie est animé par Mickaël Rémond, entrepreneur et auteur. En menant cette double vie, il a décidé de rencontrer et d’interviewer celles et ceux qui, comme lui, réinventent le monde grâce à la fiction.


Crédits :
• Photo : M. B.
• Montage : Grégoire Levillain

Illustrations : Pauline Pourcelot